Enseignement de la philosophie en classes de première Littéraire Que veut dire pratiquer un art ?

Jean de LA BRUYÈRE, Les Caractères, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, nrf Gallimard 1951, p.335 XII § 132

« Bien loin de s’effrayer ou de rougir même du nom de philosophe, il n’y a personne au monde qui ne dût avoir une forte teinture de philosophie ; elle convient à tout le monde ; la pratique en est utile à tous les âges, à tous les sexes et à toutes les conditions : elle nous console du bonheur d’autrui, des indignes préférences, des mauvais succès, du déclin de nos forces ou de notre beauté ; elle nous arme contre la pauvreté, la vieillesse, la maladie et la mort, contre les sots et les mauvais railleurs ; elle nous fait vivre sans une femme, ou nous fait supporter celle avec qui nous vivons ! »

Contenu

« À ce stade du parcours des élèves, cette première approche de la démarche philosophique n’a pas pour but de transmettre un corpus philosophique aux lycéens, mais de les entraîner progressivement à construire une réflexion rigoureuse.(BO)

En aucune manière, il s’agira de faire un cours magistral, mais bien au contraire de laisser la parole circuler entre les élèves, de dialoguer avec la classe, d’inviter les élèves à mieux formuler leurs interrogations, à organiser leurs savoirs, à les remettre en question aussi parfois, à prendre un recul critique par rapport à certaines de leurs certitudes, à leur montrer que la manière dont est traitée une question dans une discipline donnée n’est qu’une parmi d’autres possibles, que l’on peut parler d’un même problème autrement, que l’ouverture d’esprit est nécessaire à tout discours.

Problématiser

« À ce stade du parcours des élèves, cette première approche de la démarche philosophique n’a pas pour but de transmettre un corpus philosophique aux lycéens, mais de les entraîner progressivement à construire une réflexion rigoureuse. Cette démarche apporte sa contribution aux grands objectifs assignés au lycée ; elle aide notamment les élèves à gagner en autonomie et elle favorise une orientation personnelle et réfléchie. » (BO)

Le sujet nous invite, par sa formulation même, à réfléchir sur un concept : celui de création. En même temps, il spécifie le domaine dans lequel on l’utilise : l’activité artistique. La tâche revient donc à analyser la pratique artistique dans le but d’y repérer ce qu’il y a en elle qui mérite d’être appelé création. Pour cela, nous prendrons des exemples d’activités artistiques que les élèves connaissent ou pratiquent eux-mêmes.

Travailler sur les termes

« Ces interventions auront pour objectif de préparer l’élève « à développer l’aptitude à l’analyse, le goût des notions exactes et le sens de la responsabilité intellectuelle.

Ces interventions auront pour objectif de préparer l’élève « à développer l’aptitude à l’analyse, le goût des notions exactes et le sens de la responsabilité intellectuelle ». En lien avec les différentes disciplines, elles contribueront également à donner à l’élève la perception de l’unité des savoirs et le sens de la rigueur intellectuelle. » (BO)

Le travail mené sur plusieurs séances pourrait conduire à clarifier un certain nombre de notions et concepts tels que : art, artiste, artisan, création, fabrication, produit, production, travail, technique, réel, génie, don, inspiration.

Pour patienter, je vous invite à parcourir ces quelques lieux insolites...

L’atlas imaginaire, éditions "autrement"

Pour consulter les textes officiels :

cliquez ici

Voir en ligne : Blog de classes