A lire en priorité

"La lecture apporte à l’homme plénitude, le discours assurance et l’écriture exactitude." (F. Bacon)

Pour bien commencer l’année de terminale

"Quand une lecture vous élève l’esprit, et qu’elle vous inspire des sentiments nobles et courageux ; ne cherche pas une règle pour juger l’ouvrage ; il est bon, et fait de main d’ouvrier." (Jean de La Bruyère)

Albert Jacquard, Petite philosophie à l’usage des non philosophes, Livre de poche

Jostein Gaarder, Le monde de Sophie, Collection Points

Bertrand Vergely, Les grandes interrogations philosophiques, Les essentiels de Milan

F. Alcquié , Qu’est-ce que comprendre un philosophe ?, Editions La table ronde

Platon, Apologie de Socrate (GF) : une défense de la philosophie face à l’opinion et aux passions sociales.

Alcibiade majeur : qu’est-ce que se connaître soi-même ?

Hippias majeur : sur l’exemple de la beauté, qu’est-ce que définir, penser, raisonner ?

Gorgias : les usages de la pensée et du langage (dominer ou connaître ?) ; la justice n’est-elle qu’un rapport de forces, une convention arbitraire ? Ah, ces sophistes.

La République, livre vii (Folio) : l’ignorance est une prison qui nous garde à l’écart de la réalité et de nous-mêmes. (Vous connaissez Le Conformiste, d’Alberto Moravia ?)

Le Banquet (trouvez l’édition illustrée Bréal, « La petite bibliothèque de Joann Sfar »)

Epicure, Lettre à Ménécée : quels rapports entre nos désirs, la raison, la liberté et le bonheur ?

Epictete, Manuel (GF, avec les Pensées pour moi-même de l’empereur Marc-Aurèle) : La morale stoïcienne, être une forteresse imprenable.

René Descartes, Discours de la méthode : le rôle du doute dans la recherche de la vérité ; pour construire l’édifice de la connaissance, il faut une vérité fondamentale inébranlable.

Méditations Métaphysiques, I et II : et si tout n’était qu’illusion ? comment puis-je le savoir ?

David Hume, Enquête sur l’entendement humain (GF), surtout sections II,III, IV, V, VII : les sources et les limites de notre pouvoir de connaître.

Baruch Spinoza, L’Ethique, Appendice à la première partie : superstition et liberté ; les croyances fausses nous attristent, et n’ont rien à voir avec les connaissances rationnelles.

Emmanuel Kant, Qu’est-ce que les Lumières ? (GF) : que veut dire être majeur ? Penser, est-ce se couper (même momentanément) de la société, des autres ? La liberté de pensée.

Critique de la Raison pure, Préface à la seconde édition : les pouvoirs et les limites des différentes formes de la pensée et de la connaissance.

Bertrand Russell, Problèmes de philosophie (Payot), surtout le ch. 1 : connaissance et expérience. Un modèle de clarté dans la réflexion.

Voir en ligne : Blog de philosophie avec tous les cours en ligne